UN-Habitat
 
Loading...
  Home » About Us » Former Executive Director » Mme Anna Kajumulo Tibaïjuka, Directrice Exécutive
Mme Anna Kajumulo Tibaïjuka, Directrice Exécutive
  Print This Page!
 

English

Mme Anna Tibaïjuka a été nommée Directrice Exécutive d'ONU-HABITAT en septembre 2000. Aucune autre femme originaire d'Afrique n'occupe de rang plus élevé dans le système des Nations Unies. De nationalité tanzanienne, elle est docteur ès économie agricole de l'Université des sciences de l'agriculture d'Uppsala, en Suède. Durant ses deux premières années à la tête d'ONU-HABITAT, Mme Tibaïjuka a présidé à des réformes de grande ampleur qui ont conduit l'Assemblée Générale des Nations Unies à conférer au Centre des Nations Unies pour les Établissements Humains le statut de programme de plein droit de l'ONU. L'organisme est désormais connu sous le nom d'ONU-HABITAT - Programme des Nations Unies pour les Établissements Humains. Sa nomination au poste de Directrice Exécutive a été confirmée au grade de Sous-Secrétaire Générale, et en juillet 2002 Mme Tibaïjuka a été élue par l'Assemblée Générale pour un premier mandat de quatre ans. En tant que Directrice Exécutive, elle est membre de tous les hauts conseils du système de l'ONU. Il s'agit notamment du Conseil des chefs de secrétariat des Nations Unies et du Conseil des cadres superieurs qui fait office de cabinet particulier du Secrétaire Général. C'est au cours de son mandat que les États qui supervisent l'organisme à travers son Conseil d'administration ont plus que doublé le budget principal d'ONU-HABITAT en le faisant passer à 44 millions de dollars des Etats-Unis pour 2004-2005, tout en l'autorisant à dépenser jusqu'à 50 millions de dollars selon les disponibilités. Mme Tibaïjuka a joué un rôle majeur dans le renforcement d'ONU-HABITAT dans les domaines politique et financier tout en rationalisant les structures et en rendant l'organisation mieux à même de rendre compte de son action. Elle a aussi renforcé les relations avec les principaux bailleurs de fonds et les États-membres, ainsi que le rôle d'ONU-HABITAT dans la promotion du développement international. Grâce à Mme Tibaïjuka, ONU-HABITAT a joué un rôle de tout premier plan dans l'amélioration de la vie quotidienne des habitants des bidonvilles, conformément aux Objectifs de développement du Millénaire. Il appartient notamment à ONU-HABITAT de coordonner les démarches visant à la réalisation de l’objectif N°11 de ce programme, à savoir l'amélioration des conditions de vie de 100 millions d'habitants des bidonvilles d'ici 2020. Docteur honoris causa du University College de Londres depuis 2003, et du McGill University depuis 2002, cette championne des droits de la femme est l'auteur de cinq ouvrages et de nombreux articles. Anglophone, elle pratique aussi couramment le swahili, le haya, le suédois et, dans une moindre mesure, le français. Avant de rejoindre ONU-HABITAT, Mme Tibaïjuka a été Coordinateur spécial pour les Pays en développement les moins avancés, enclavés et insulaires à la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (CNUCED), avec pour mission le renforcement de leurs positions au sein de l'Organisation internationale du commerce (OMC). De 1993 à 1998, Mme Tibaïjuka a été professeur associé d'économie à l'Université de Dar-es-Salam. Pendant cette période, elle a aussi fait partie de la délégation tanzanienne à la Conférence d'Istanbul sur les Établissements humains et au Sommet mondial de Rome sur l'Alimentation en 1996, ainsi qu'à la Quatrième conférence internationale sur les Femmes à Pékin et au Sommet mondial de Copenhague sur le Développement social en 1995. Elle est aussi, depuis 1997, membre du Conseil consultatif scientifique international de l'UNESCO. En Juin 2005, le Secrétaire-Général des Nations Unies, M. Kofi Annan, a nommé Mme Tibaijuka, Envoyée Spéciale pour examiner les campagnes d'évictions d'habitations illégales menées par le Gouvernement du Zimbabwe. Le Premier Ministre Britannique, M. Tony Blair, avait auparavant invité Mme Tibaijuka a devenir membre de la Commission pour l’Afrique destinée à améliorer la croissance et le développement du continent. La Commission, composée de seize personalités mondialement connues, a finalisé son rapport en mars 2005. Ce document, qui sera présenté au sommet des huit pays industrialisés, contient un plan d'action détaillé portant sur la governance, les conflits, la santé, l’éducation, l’économie, et l’aide internationale. Il est conçu comme une première étape nécessaire pour accomplir des changements significatifs dans ces domaines sur le continent africain. En dehors de ses fonctions auprès d'ONU-HABITAT, Mme Tibaïjuka reste très attachée à la cause des femmes et du développement. Présidente-fondatrice du Conseil national des femmes de Tanzanie et de la Fondation Barbro Johansson pour l'instruction des jeunes filles dans le pays et en Afrique, elle a aussi joué un rôle décisif dans la formation de l'Initiative pour l'Entreprise locale de Tanzanie. Elle a été administrateur de la Fondation tanzanienne pour le Développement économique ainsi que de nombreux autres organismes de promotion dans le domaine agricole. Elle est veuve et mère de quatre enfants.

 
Site Map | Site Directory | Contact Us | Feedback | Terms & Conditions | Fraud and scam alert